Le Mag Web

L'info 100% internet !

15 conseils de conduite auto pour votre sécurité pendant l’hiver

Si vous demandez à un conducteur expérimenté s’il préfère conduire en été ou pendant l’hiver, il vous répondra la première. Conduire pendant l’hiver est non seulement beaucoup plus difficile, mais aussi beaucoup plus dangereux. Avec une visibilité limitée, des surfaces glissantes et humides, et des nids de poule cachés, la route que vous empruntez tous les jours peut rapidement devenir quelque chose d’inconnu. Afin de rester en sécurité lorsque vous conduisez sous une pluie battante, voici quelques conseils que vous pouvez utiliser et partager avec vos amis et votre famille.

Ralentissez – Conduire plus lentement que d’habitude sous la pluie

Même si vous avez des dizaines d’années d’expérience de conduite, les routes mouillées et glissantes sont extrêmement imprévisibles et peuvent vous mettre en grand danger si vous ne les prenez pas au sérieux. Sur une route mouillée, votre voiture réagit beaucoup plus lentement aux sollicitations et, lorsque vous appuyez sur les freins, vous devez lui laisser le temps de s’arrêter. Cependant, vous ne devez jamais freiner brusquement sur une route mouillée, car cela pourrait facilement faire déraper la voiture. Lorsque vous changez de vitesse, vous devez également faire preuve de douceur afin que la voiture ait le temps de réagir. Mais surtout, vous devez toujours garder une distance suffisante entre votre voiture et le véhicule qui vous précède pour permettre à votre voiture de ralentir et de s’arrêter à temps.

Test des pneus – Faites le test d’adhérence des pneus

pneus-pluie

Ce sont les pneus d’une voiture qui jouent le rôle le plus important dans la conduite, surtout lorsque vous choisissez de conduire sous la pluie. Lorsque vous conduisez sous la pluie, vos pneus doivent être en excellent état. Les routes mouillées sont comme de la kryptonite pour les pneus en caoutchouc et vous devez en tenir compte avant de commencer à conduire. Vérifiez toujours la bande de roulement de vos quatre pneus pour voir s’ils seront capables de se débrouiller sur les routes humides et glissantes. Si la bande de roulement de vos pneus est inférieure à 1,6 mm, il est peut-être temps d’en acheter de nouveaux. Vous pouvez également enfoncer une pièce dans la bande de roulement pour voir jusqu’où elle va. Si elle s’enfonce à peine, vous devez changer de pneus.

Prévention de l’aquaplaning

Pour rester dans le domaine des pneus, la principale cause d’accident sur route mouillée est le mauvais profil des pneus. Lorsque vos pneus n’ont pas de bonnes sculptures, l’eau et la pluie ne peuvent pas s’échapper et s’accumulent donc sous le caoutchouc. Plus l’eau s’accumule, plus la voiture risque de déraper et de perdre le contrôle. Ce phénomène est appelé aquaplaning ou hydroplaning. Vous devriez toujours vérifier vos pneus avant l’arrivée de l’hiver afin d’être toujours prêt.

Vérifier les essuie-glaces

Vous voulez avoir une visibilité à 100 % (ou presque) lorsque vous conduisez sous la pluie. Les essuie-glaces sont un élément qui y contribue grandement. Le caoutchouc des essuie-glaces permet d’éliminer toute accumulation de pluie ou de saleté qui vous empêche de voir la route. Comme ils sont si importants pour la conduite pendant l’hiver, vous devez vérifier leur bon état de marche avant de prendre la route.

Remplacer les essuie-glaces (si nécessaire)

Une fois encore, assurez-vous que les essuie-glaces de votre voiture fonctionnent correctement. Il est conseillé de remplacer les essuie-glaces au moins une fois par an, de préférence avant le début de la l’hiver. Parfois, le bras de l’essuie-glace peut se déformer et perdre sa capacité à nettoyer le pare-brise. En Inde, les étés étant très rigoureux, le caoutchouc des essuie-glaces s’assèche et se casse, ce qui peut entraîner un nettoyage défectueux pendant l’hiver. Le remplacement de l’ensemble des essuie-glaces ou des composants en caoutchouc est peu coûteux et extrêmement important pour toute personne conduisant sous la pluie.

Garder vos phares allumés

phares-voitures-securite

Une grande visibilité est nécessaire lorsque l’on conduit un véhicule. Pendant l’hiver, les niveaux de visibilité sont considérablement réduits, ce qui peut s’avérer dangereux pour les conducteurs comme pour les piétons. Lorsque la pluie tombe sans discontinuer, il devient très difficile de voir, même à quelques mètres devant soi. La lumière est l’un des moyens les plus efficaces de vous aider à mieux voir et de faire savoir aux autres véhicules que vous êtes dans les parages. Vérifiez que les phares de votre véhicule sont clairs et brillants plutôt que dépolis et jaunes. Si vous avez une voiture plus ancienne, vous devriez remplacer les lentilles et les réflecteurs des phares afin de tirer le meilleur parti de vos phares. Gardez toujours vos phares à basse intensité pour ne pas aveugler les véhicules roulant en sens inverse.

S’arrêter et attendre – il est parfois plus sage d’attendre

La pluie et le vent ne devraient pas poser de problème à la plupart des conducteurs, mais que se passe-t-il lorsque l’hiver vous envoie tout ce qu’il a, à vous et à votre véhicule ? C’est à ce moment-là que vous devez tirer votre chapeau à Mère Nature et simplement céder et vous empêcher d’aller plus loin. Lorsque la pluie est trop forte et que les essuie-glaces ne peuvent pas gérer la quantité de pluie qui tombe, votre visibilité passe de 100 à 0 en quelques secondes. Pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route, vous devez garer votre véhicule sur le côté de la route et attendre que la pluie se calme ou s’arrête complètement. Toutefois, lorsque vous vous arrêtez, assurez-vous que vous n’êtes pas sur une autoroute et gardez toujours vos feux de détresse allumés pour que les autres véhicules sachent que vous vous êtes arrêté. Ces mesures simples peuvent éviter un accident grave.

Votre voiture dérape ? Les bons réflexes à avoir

Même lorsque vous prenez un virage, freinez doucement et ralentissez le véhicule en tournant doucement le volant plutôt que brusquement. Mais, si vous constatez quand même que votre voiture dérape, vous devez toujours rester calme et braquer dans le sens du dérapage. Cela signifie que vous devez retirer votre pied de l’accélérateur et braquer dans la direction où vous voulez que le véhicule aille. De même, n’utilisez jamais le frein dans cette situation, car cela ne ferait qu’accentuer le dérapage de la voiture. Toutefois, si la voiture est équipée de l’ABS, vous pouvez freiner fermement tout en dirigeant le véhicule dans la direction souhaitée.

Distance sur l’autoroute – Garder une distance de sécurité par rapport aux autres véhicules

securite-autoroute

En gardant à l’esprit les conseils précédents, nous devrions tous nous rappeler qu’une faible visibilité et des routes glissantes peuvent facilement devenir une recette pour un désastre. En été, lorsque le soleil est au rendez-vous et que les routes sont sèches, la distance que vous pouvez maintenir sans risque avec le véhicule qui vous précède sur l’autoroute est d’environ 3 secondes. De toute évidence, cette distance doit être multipliée par au moins deux ou trois pendant la l’hiver. Comme nous l’avons vu précédemment, plus la voiture a le temps de ralentir, plus vous êtes en sécurité sur la route. Ainsi, même si le véhicule qui vous précède freine soudainement, vous aurez le temps de ralentir et de vous arrêter avant de heurter son pare-chocs.

Rester à l’écart des gros véhicules

Les dépassements sur route mouillée et glissante sont à proscrire absolument, mais si vous êtes sur l’autoroute et que vous devez contourner des bus ou des camions, faites-le avec prudence car ils ont toujours une large zone de pulvérisation et pourraient vous aveugler lorsque vous les dépassez. Les gros véhicules sortent généralement la nuit, il est donc préférable d’éviter de conduire à ces moments-là pendant l’hiver. En outre, la lumière accrue de ces véhicules peut être intensifiée par les particules d’eau et peut nuire à votre visibilité lorsque vous conduisez.

Faites attention aux routes huileuses

Les véhicules déposent constamment de l’huile sur les routes et, bien que la quantité soit relativement faible, elle peut être très dangereuse à l’approche de l’hiver. Nous avons tous déjà vu l’arc-en-ciel de couleurs flottant sur les flaques d’eau, n’est-ce pas ? Ces taches se trouvent généralement aux intersections et aux coins des routes. Après les premières pluies, ces taches huileuses sont les plus dangereuses car elles n’ont pas eu le temps de se mélanger à l’eau et de flotter jusqu’au sommet où les pneus rencontrent la route. Si vous conduisez rapidement et que vous passez sur une plaque de cette couche huileuse, votre voiture risque de déraper.

Ne pas conduire dans les flaques d’eau et les zones détrempées

flaque-eau-route

La plupart des experts automobiles vous diront d’éviter de conduire dans les flaques d’eau ou les zones où la pluie s’est accumulée. La conduite dans des eaux profondes peut provoquer un court-circuit des composants électriques de votre voiture et les endommager de façon permanente. Il existe une règle qui stipule que si l’eau est au-dessus des seuils de porte, vous devez la contourner ou trouver une autre route. Si vous savez que l’eau est suffisamment sûre pour la traverser, vous devez le faire lentement et toujours laisser tourner l’embrayage pour empêcher l’eau de pénétrer dans le moteur par le tuyau d’échappement.

Rester toujours vigilant

Pour la plupart d’entre nous, l’hiver se résume à quelques semaines de pluie et de vents frais, mais elle peut être très dangereuse pour les personnes qui choisissent de conduire leur véhicule pendant cette période. Les choses peuvent changer en un clin d’œil et vous devez toujours être prêt. Lorsque vous décidez de conduire sous la pluie, surtout s’il s’agit d’une forte averse, vous devez vous concentrer sur la route devant vous. Essayez d’éteindre la musique ou la radio, ne répondez à aucun appel (même en mains libres) et demandez à vos passagers, s’il y en a, de rester silencieux jusqu’à ce que vous soyez à destination ou hors de la forte pluie.

Laisser la climatisation fonctionner

Les pare-brise et les vitres embués sont un problème majeur lors de la conduite pendant l’hiver et peuvent également être assez dangereux si vous conduisez sur une autoroute. Pour éviter que vos vitres et votre pare-brise ne s’embuent, vous devez mettre la climatisation en marche. Cela permet de garder le verre clair et de voir ce qui se trouve devant vous à tout moment. Sinon, vous devrez constamment essuyer le pare-brise avec un chiffon à la main et vous risquez de vous retrouver trempé. Un bon remède maison pour désembuage consiste à utiliser une pomme de terre coupée pour nettoyer la surface et à la laisser sécher. Cela réduit apparemment la condensation et empêche la formation de buée sur le verre.

Ne pas éclabousser les passants

Si vous avez été victime d’un arrosage par une voiture roulant à vive allure, vous savez que c’est la pire sensation au monde, en plus d’être bloqué en plein air sous la pluie. Donc, lorsque vous conduisez sous la pluie et que vous vous trouvez à l’approche d’une zone où il y a un surplus d’eau, ralentissez et évitez d’asperger les piétons et les personnes à moto.

S’assurer d’avoir assez de carburant

panne-essence

L’une des pires choses que vous puissiez faire en choisissant de conduire sous la pluie est d’oublier de faire le plein de votre voiture. Imaginez que vous conduisez sur une route déserte et que votre voiture s’arrête soudainement parce que vous n’avez plus de carburant. Sans aucun signe d’une station-service et sous une pluie battante, vous n’avez pas d’autre choix que d’attendre dans votre voiture – qui sait pour combien de temps. C’est pourquoi il est si important de se rendre dans une station-service dès que vous en trouvez une ou de stocker l’excédent de carburant dans des conteneurs.

Consulter les prévisions météorologiques

Bien que la plupart des applications météorologiques et des organes d’information ne soient pas toujours fiables à 100 %, il est bon de se tenir au courant des prévisions pour la journée. La pluie étant extrêmement imprévisible, il se peut que le temps soit clair et ensoleillé au moment où vous montez dans votre voiture, et qu’il se transforme soudainement en une forte averse quelques mètres plus loin. Consultez les prévisions horaires pour savoir s’il y a des chances de fortes pluies et à quelle heure. En sachant cela, vous pourrez prendre des précautions avant de sortir. La plupart des applications météorologiques peuvent également vous indiquer les routes à éviter et c’est une fonctionnalité à prendre en compte lorsque vous conduisez sous la pluie.

Avoir un kit d’urgence dans la voiture

Un instant, le ciel est bleu et lumineux, et l’instant d’après, vous devez courir pour vous abriter de la pluie battante. Pour garder une longueur d’avance, il est bon d’avoir un kit d’urgence dans votre véhicule au cas où votre voiture tomberait en panne ou si vous êtes coincé dans une voiture inondée. Emportez les éléments essentiels et les outils qui vous aideront à vous sortir de là et à vous mettre en sécurité rapidement.

Voici quelques articles que vous devriez avoir dans votre voiture à tout moment pendant l’hiver :

  • Un parapluie de bonne qualité
  • Un imperméable de bonne qualité
  • Une lampe de poche étanche
  • Une paire de chaussures ou de bottes d’eau
  • Des vêtements de rechange
  • Des câbles d’alimentation avec des câbles
  • Des bouteilles d’eau et des barres énergétiques

Si vous avez l’intention de conduire pendant l’hiver, ces conseils vous permettront non seulement d’atteindre votre destination en toute sécurité, mais aussi d’éviter de démolir votre voiture et de dépenser d’énormes sommes d’argent pour la réparer.